Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PASCAL AUGER VIDÉASTE

MOVIMIENTOS

Movimientos est le nom de la pièce de José Manuel López López dont un extrait conclue La Céleste. Il en est, d'un certain point de vue, la reprise, puisqu'il est filmé comme La Céleste à Venise selon le même procédé de mise en miroir et avec le même ciel bleu qui donne son nom à La grande Céleste. Mais, comme les autres pièces de José Manuel choisies pour la grande Céleste, l'image, ici, suit au plus près la musique. Alors qu'il y avait dans la Céleste un montage de pièces musicales et des parties sans musique, Movimientos est une œuvre musicale à laquelle ont été ajouté des images.

L'idée est donc de suivre la musique, de marquer les moments forts par des images aux architectures extravagantes et les passages plus doux par un montage approprié et de jouer des mouvements panoramiques comme José Manuel joue des descentes et montées sur le clavier du piano.

Ce qu'on peut espérer c'est qu'il y ait du jeu entre ces mouvements, entre les mouvements de l'image et les mouvements musicaux, que l'un ne remplisse pas les vides de l'autre et c'est sans doute la difficulté et l'enjeu quand on prétend ajouter des images à des musiques. Il faut laisser des vides, des zones en dehors du mouvement, des purs instants ou rien ne semble se passer, même pas le temps. On peut même envisager qu'en rajoutant des images à la musique on puisse créer ces vides. Plutôt qu'ajouter des images à la musique, ce serait alors retrancher la musicalité des images à la musique, ou les images crées par la musique aux images de la vidéo, comme deux mouvements qui se rejoignent.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article